COVID-19

Nos équipes RESTENT MOBILISÉES pour vous accompagner dans cette période exceptionnelle.

En savoir plus
X

3 fausses idées sur les toits plats d’une maison

 

C’est un fait : les toits plats ont mauvaise réputation. Les candidats à la construction d’une maison neuve hésitent parfois à adopter ce style de toiture à cause d’idées reçues fortement ancrées. D’autres pensent que le toit plat est réservé aux maisons d’architectes, alors qu’un constructeur peut aussi en proposer.

Tour d’horizon des fausses idées sur les toits plats.

Les toits plats fuient plus facilement

Les problèmes d’étanchéité d’une toiture ne proviennent pas de sa forme, mais de sa mise en œuvre. Un toit plat bien conçu et correctement installé ne fuira pas. Sa résistance aux intempéries est la même, voire supérieure, à celle d’un toit en pente.

Qu’il soit recouvert d’une membrane, de métal, bitumé ou végétalisé, le toit plat est aussi complètement étanche qu’une piscine. Si vous craignez la stagnation de l’eau de pluie, sachez que les toits plats ne le sont pas vraiment : une légère pente permet l’écoulement des eaux jusqu’à la gouttière.

 

Les toits plats ne supportent pas bien le poids

Cette idée reçue court surtout dans les régions montagneuses, car c’est le poids de la neige qui peut faire craindre une rupture. Or, les normes en construction imposent aux architectes de concevoir le toit plat des maisons neuves de manière à avoir une résistance suffisante pour supporter le poids de la neige.

Les toits plats sont ainsi conçus par des bureaux d’études en structure qui valident les calculs de charge afin de garantir leur solidité. Sachez également que les toits plats supportent  des panneaux photovoltaïques.

L’isolation d’un toit plat est problématique

Un toit plat ne consiste pas seulement en une couche de couverture ! En réalité, celle-ci est posée sur une structure aussi profonde que pour une toiture classique. Il est possible d’isoler un toit plat avec de la laine de roche ou minérale, de l’épaisseur voulue et même de faire passer des gaines de VMC dans le plafond si on le souhaite. De plus, le revêtement du toit plat agit lui aussi comme un isolant.

Vous pouvez également ajouter une verrière pour toit plat ou un velux de toit qui vont permettre de rafraichir efficacement et réguler la température. Ces solutions permettent également d’améliorer la qualité de l’air.

Bonus : Les toits plats coûtent plus cher

C’est l’inverse et c’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup de locaux d’entreprises et commerciaux optent pour un toit plat. Même si les fournitures nécessaires à une toiture plate sont en général plus coûteuses, la configuration nécessite moins de matériaux que pour une toiture classique.

De plus, le toit plat vous fera gagner des mètres carrés utiles, car il n’y aura pas de sous-pente dans les pièces situées sous la toiture. Le plan de votre maison est ainsi optimisé et vous pouvez même envisager d’utiliser votre toit plat comme terrasse, augmentent ainsi la surface de votre maison.

 

La construction d’une maison à toit plat est semblable à celle d’une maison classique. Les performances en sont identiques et le choix entre toiture plate et classique est souvent une affaire d’esthétique. Les toits plats donnent une allure très contemporaine à votre maison, tout en permettant d’optimiser les volumes en gagnant de la surface habitable.

Vous hésitez encore ? Jetez un œil sur nos exemples de maisons réalisées par Trecobat !

Réagissez à cet article

Les Constructeurs et Aménageurs

Membre de produit bretagne