Accéder à son rêve de piscine pour la maison

Une maison individuelle ou intérieur et extérieur se rejoignent pour ne former qu'un seul espace de vie convivial

Beaucoup de français rêvent d’une piscine dans leur projet de construction. L’installation de piscines privées a doublé en 15 ans, à mesure que les coûts sont devenus plus accessibles. Si un bassin d’agrément est tout d’abord un plaisir pour ses habitants, c’est aussi un bon investissement qui peut apporter 5 à 20 % de plus-value à la maison[1]. Il s’agit de bien choisir sa piscine et respecter les réglementations.  Nous vous donnons ici quelques recommandations pour vous aider à y voir clair.

Les différents types de piscine :

  • La piscine hors-sol est la plus pratique et la moins onéreuse.

On trouve des piscines gonflables à tous les prix, en fonction de la taille du bassin et de la qualité de la piscine. Les piscines en kit, en bois ou en acier, ont l’avantage d’être robustes et s’adapte au budget serré. On peut trouver des kits à partir de 1 000 €. Néanmoins il est faux de croire que la piscine hors-sol est un bassin low-cost : les kit les plus haut de gamme peuvent atteindre 25 000 €.

La piscine hors-sol présente deux avantages majeurs : elle n’implique pas l’intervention systématique d’un professionnel et ne nécessite aucune autorisation si elle est installée moins de quinze jours à 3 mois par an sur le terrain.

  • La piscine semi-enterrée est un hybride entre une piscine hors-sol et un bassin classique. Elle cumule les atouts des deux réalisations.

La piscine semi-enterrée peut être vendue en kit, avec des modèles à partir de 1 000 €, ou bien être réalisée en béton (coulé ou projeté) pour un budget minimum de 15 000 €. Dans les deux cas, des travaux d’installation comme le terrassement, l’aplanissement du terrain ou le coulage d’une dalle béton devront être effectués par des professionnels.

Ce type de piscine est sécuritaire, puisque la partie hors-sol du bassin réduit les risques de chute des enfants dans l’eau. Adaptable, il se prête à toutes les envies de forme, de taille et d’aménagement. C’est d’ailleurs la piscine idéale des terrains en pente puisqu’on peut enterrer un côté de la piscine et laisser l’autre côté hors-sol.

  • La piscine enterrée est le rêve de bien des propriétaires. Couloir de nage, jets hydromassants, bassin à débordement,… toutes les excentricités sont possibles à condition d’en avoir le budget. Les tarifs des piscinistes oscillent entre 15 000 et 50 000 € pour l’installation d’une piscine enterrée, auxquels s’ajoutent le montant des équipements, l‘aménagement extérieur (terrasse, douche solaire, solarium) et les frais d’assurance.

Soulignons enfin que la loi exige que tout bassin enterré soit protégé par un dispositif de sécurité visant à prévenir les risques de noyade (barrières, alarme).

 

Quelles règles de construction ?

 L’installation d’une piscine doit respecter les règles de mitoyenneté qui définissent une distance de construction par rapport au terrain voisin. Ces règles, souvent très strictes, diffèrent selon le plan local d’urbanisme (PLU) ou si vous faites construire votre piscine dans un lotissement. Dans tous les cas, Trecobat saura vous renseigner et vous guider.

Si les bassins de moins de 10m2 ne nécessitent pas d’autorisation particulière, la construction de bassins entre 10m2 et 100m2 impose de déposer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. Au-dessus de 100m2, une demande de permis de construire est obligatoire.

 

Quelle plus-value pour ma maison ?

La construction d’un bassin d’agrément augmente la valeur du bien. Cela signifie  que l’attrait de la piscine participera au prix de vente de la maison. Mais également que vous risquez une augmentation des impôts locaux, dont il faut tenir compte dans votre projet. Par ailleurs, une taxe d’aménagement peut s’appliquer en cas de dépôt de permis de construire. Dans le cas d’une piscine, elle s’élève à 200 € par m2.

Notre conseil pour ne rien laisser au hasard : tournez-vous vers des professionnels qui évalueront votre projet dans son ensemble.

[1] Source : Fédération des professionnels de la piscine.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre conseiller

Réagissez à cet article

Les Constructeurs et Aménageurs

Les constructeurs et aménageurs

Membre de produit bretagne

Membre de produit bretagne