Prêt à Taux Zéro 2018 : ce qui change

PTZ Prêt à Taux Zéro

Logo CREDIT COURTIER DE FRANCE

Article co-rédigé avec Crédit Courtier de France, partenaire du Groupe Trecobat

Le gouvernement vient d’annoncer des changements dans l’attribution des Prêts à Taux Zéro pour 2018. Si vous souhaitez faire construire en zone C et bénéficier du PTZ 2017 pour le financement de votre projet immobilier, l’offre de prêt immobilier doit impérativement être éditée par la banque avant le 31/12/2017 !

 

Rechercher son zonage : http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/les-zonages-des-politiques-du-logement

En effet M. Jacques MEZARD, Ministre de la Cohésion des Territoires, et M. Julien DENORMANDIE, Secrétaire d’Etat, viennent de présenter leur vision du logement sur ces prochaines années en annonçant les modifications réglementaires impactant les aides d’Etat. L’année 2018 sera donc une année de réduction dans l’accompagnement du financement immobilier de l’Etat.

Sur les 10 dernières années, le logement a été fortement soutenu grâce à l’octroi de diverses aides pour le financement d’un projet de construction de maison ou pour l’achat d’un logement ancien dont le PTZ Plus, le PTZ ENL, voire même le PASS FONCIER. L’heure est donc à la mise en œuvre de mesures drastiques.

 

Les conditions d’application du prêt à taux zéro pour un logement neuf en 2018

En 2018, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) accompagnera les projets d’acquisition sur les zones A, A bis et B1 (zones dites urbaines), où l’offre et la demande sont constamment en décalage et le montant du PTZ sera maintenu en l’état.

En zone B2 tout comme en zone C, le gouvernement va reporter la fin du PTZ à 2019. Par contre, dès le 01/01/2018, la part financée du montant maximum retenu pour l’opération sera réduite à 20% (contre 40% précédemment). Ainsi, la part du Prêt à Taux Zéro dans un financement de projet de construction neuve ne pourra pas être supérieur à 20% du projet à financer (contre 40% dans l’ancienne version). La conséquence est une réduction naturelle du montant du PTZ dans les financements de projets immobiliers.

 

Les conditions d’obtention du prêt à taux zéro pour l’achat d’un logement ancien

Le PTZ pour l’achat d’un logement ancien a été réactivé en 2015 mais avec des conditions de travaux devant atteindre au moins de 25% du coût total de l’opération. Le nouveau gouvernement a annoncé un recadrage de ce PTZ sur les zones B2 et C dès 2018.

Dans la continuité de ces changements, le PTZ dans l’ancien disparaît dans les zones A, A bis et B1.

Pour votre projet de construction, faites-vous accompagner par un spécialiste du financement immobilier : il vous aidera à conclure votre projet rapidement, et aux meilleures conditions. Le courtier spécialisé Crédit Courtier de France pourra vous guider dans ces démarches et vous conseiller.

 

Les Constructeurs et Aménageurs

Membre de produit bretagne

Membre de produit bretagne